Historique du projet

1963-1983 : construction de l’A47 entre Lyon et Saint-Etienne

1993-2005 : L’Etat, la région Rhônes-Alpes et le département de la Loire engagent des études pour une nouvelle liaison autoroutière

2006-2007 : enquête publique

2008 : déclaration d’utilité publique

2010 : étude pour la requalification de l’A47

2011 : accord du département de la Loire et de la communauté d’agglomération de Saint-Etienne pour financer 50% du projet

2013 : rapport mobilité 21 qui conclut «  des avis divergents se sont exprimés quant à l’intérêt du projet. Certains commissaires ont ainsi fait part de leur conviction que d’autres solutions, via notamment une requalification de l’A47 et le renforcement des dessertes ferroviaires entre Lyon et St Etienne, permettraient d’apporter une réponse satisfaisante aux problèmes qui se posent , tout en étant plus respectueuses de l’environnement . Ils ont souligné que la réalisation de cette infrastructure conduirait peu ou prou à doubler l’autoroute existante, à renforcer la congestion routière de l’agglomération lyonnaise et à provoquer un report modal du rail sur la route parfois estimé de l’ordre de 7000 voyageurs par jour à l’horizon 2020. Dans ces conditions le projet ne s’inscrirait pas en cohérence avec les orientations du Grenelle de l’Environnement. » 

2016 : vote du financement par la région Auvergne-Rhône-Alpes, le département de la Loire et Saint-Etienne Métropole

juin 2017 le dossier est soumis pour avis au conseil d’Etat .

Sainté 1935